France : hausse confirmée des salaires de 0,4% au 2e trimestre 2009

Categories:  Crise, Salaires

Sur ces trois mois, la hausse a été totalement gommée par l’inflation. L’augmentation ressort à 2,2% sur un an, selon le ministère de l’Emploi. Le taux de travail à temps partiel diminue légèrement.

Le salaire mensuel de base en France a augmenté de 0,4% au deuxième trimestre, dans les entreprises de 10 salariés ou plus, hors agriculture et secteur public. Le ministère de l’Emploi a confirmé vendredi le chiffre, qui concerne l’indice du salaire mensuel de base (SMB, hors primes et éventuelles heures supplémentaires). Sur un an, la hausse ressort à 2,2% sur un an.

Dans ces mêmes entreprises, l’indice du salaire horaire de base ouvrier (SHBO) y progresse exactement dans la même proportion de 0,4 % au cours du trimestre, et de 2,2 % sur un an. « À titre de comparaison, l’indice des prix (pour l’ensemble des ménages et hors tabac) augmente de 0,4 % au cours du trimestre et diminue de 0,5 % entre juin 2008 et juin 2009″, fait remarquer la note du ministère. Autrement dit, sur les trois mois précédant l’été, la hausse salariale a été complètement gommée par l’inflation. Sur un an en revanche, le salarié semble avoir gagné du pouvoir d’achat, puisque le différentiel lui est favorable de « +2,7 points », estime le ministère.

Les augmentations salariales effectives au plus bas depuis trente ans

Ces gains ou pertes sont néanmoins relativement virtuels, l’étude statistique portant sur le salaire de base d’un poste de travail, y compris si le salarié a perdu son emploi ou travaille à temps partiel. Les augmentations salariales (des salariés effectivement en poste), sont en réalité au plus bas depuis trente ans, et devraient rester très faibles en 2009 et 2010 (respectivement +2,8% puis +2,6% contre 3,3% en 2008), selon une récente étude du cabinet Hewitt.

La hausse des salaires, en dépit du chômage, n’est pas propre à la France. Selon des chiffres publiés cette semaine par Eurostat, le coût horaire du travail dans les 16 pays de la zone euro a augmenté de 4,0% sur la période d’avril à juin par rapport à la période correspondante en 2008. Au premier trimestre, la hausse était déjà de 3,6%.

Autre phénomène, la légère diminution du travail à temps partiel, à un niveau toutefois élevé. Au deuxième trimestre 2009, quelque 15,6 % des salariés des secteurs concurrentiels (hors agriculture, entreprise de 10 salariés et plus) ont travaillé à temps partiel, relève l’étude. Ils étaient 15,7% au premier trimestre, et 15,8% au quatrième trimestre 2008.

Article à consulter sur le site des Echos

Tags: , , , , , ,

Comments are closed.