En 2011 tout augmente fortement, sauf les salaires

Categories:  Conjoncture
Tags: , , ,

Vous êtes peut-être encore en train de souhaiter une bonne et heureuse année aux membres de votre famille, à vos amis et peut-être même à vos collègues de travail ou à vos clients.

Attention chaleureuse mais futile puisque personne ne peut certifier au réceptionnaire de ses voeux que son année sera bonne, heureuse ou même meilleure que la précédente. Une bonne année on peut seulement la souhaiter. Vous pourrez ajouter désormais à vos voeux ; une très « chère » année 2011. Parce que même si en 2011 on ne peut pas encore prédire l’avenir, on est sûr d’une chose, l’année 2011 sera beaucoup plus chère pour les français, puisque tout ou presque augmente, il n’y a que les aides, les remboursements ou les crédits de l’Etat à l’adresse des contribuables français qui diminuent. La liste des hausses de prix est assez longue et assez complète, rien n’est oublié, quasiment tous les secteurs et presque tous les domaines de la consommation nécessaire sont touchés par des augmentations. Une seule chose n’augmente pas extraordinairement, les salaires.

L’article complet sur agoravox.fr

Être dans le CAC 40 sans payer d’impôts

Categories:  impôt
Tags: ,

Total, Danone, Suez, … aucune de ces grandes entreprises n’a payé d’impôts en France en 2009.Et c’est le cas d’une entreprise sur quatre appartenant au cac 40, selon une enquête du Journal du Dimanche.

Pour échapper à l’impôts, les astuces sont nombreuses et tout à fait légales. Par exemple, les entreprises peuvent déduire pendant plusieurs années leurs pertes. Une mauvaise année est ainsi compensée par plusieurs années d’impôts au rabais.
Deuxième méthode : une entreprise qui a des filiales déficitaires peut reporter leurs pertes sur les filiales bénéficiaires.
Autre solution : l’entreprise s’endette sans en en avoir besoin et déduit les intérêts d’emprunts de ses impôts.

Et la liste continue… les montants épargnées s’élèvent ainsi à milliards en 2009, contre 18.5 milliards en 2005.
En 2010, la somme pourrait s’élever à 71.3 milliards. Une bien mauvaise nouvelle pour l’état dont l’impôt sur les sociétés est la troisième recette.

Article 20minutes.