Retraite : durée de cotisation à 41,5 ans

Categories:  Retraite
Tags: , , ,

À la suite de l’annonce de Xavier Bertrand, le 5 juillet 2011, un décret publié le 2 août officialise l’allongement de la durée de cotisation des retraites pour avoir sa retraite sans pénalité. Elle passe à 41,5 ans pour les générations nées à partir de 1955.

Cette augmentation correspond à un trimestre supplémentaire (166 au total).

Pour rappel, la durée de cotisation représente le nombre de trimestres de travail qu’il faut avoir validé afin d’avoir le taux plein, c’est-à-dire une retraite sans pénalité.

Difficile de Vieillir Homosexuel

Categories:  démographie
Tags: , ,

A l’instar d’autres pays industrialisés, la pyramide des âges s’est inversée en Allemagne au point que la classe des seniors y est désormais la mieux représentée.

D’autre part, d’après les chiffres officiels, près de 10 % des Allemands se déclarent gay ou lesbienne. Pourtant, les offres de service manquent pour ces populations qui vieillissent aussi. D’après les normes en vigueur dans la communauté homosexuelle, on est vieux à 35 ans.

Début 2012, Berlin devrait accueillir le premier projet européen destiné aux gays et lesbiennes âgés. Les travaux actuellement en cours dans une maison de la Niebuhrstrasse, dans le quartier de Charlottenburg, permettront de mettre à leur disposition 24 chambres, simples ou doubles, allant de 33 à 100 m2, ainsi qu’une bibliothèque et un café – le Wilde Oscar [jeu de mots sur le nom de l'écrivain britannique et sur le mot allemand wild, «sauvage»]. D’autre part, cinq appartements devraient être loués à de jeunes homosexuels afin de rapprocher les générations. Ce projet unique suscite un énorme intérêt, et plus de 180 personnes sont déjà sur liste d’attente pour y participer. En raison des nombreux problèmes de discrimination liés à leur orientation sexuelle, le débat public a rarement porté sur les soins réservés à ces catégories sociales ces dernières années.

Outre les difficultés légales et la discrimination sociale, qui influent sur la façon dont sont traités les homosexuels âgés, ces personnes se voient également marginalisées au sein même de leur communauté, où l’on préfère nettement la jeunesse, la consommation et la mode. Dans leur étude sur «l’homosexuel moyen», les chercheurs Martin Dannecker et Reimut Reiche se sont demandé jusqu’à quel âge «les homosexuels [pouvaient] se dire jeunes». D’après les normes en vigueur dans la communauté, on peut se dire jeune jusqu’à 30 ans. S’ensuit alors une courte période transitoire avant la «vieillesse», un cap franchi en général à 35 ans.

Ce sont surtout les «vrais» vieux homosexuels, ceux qui sont âgés, qui en font les frais. Les bars et les lieux de rencontre comme les parcs, les cinémas pornos et les aires d’autoroute leur assurent l’anonymat. Alors que les hétérosexuels peuvent trouver des partenaires dans presque toutes les circonstances, il n’en va pas de même pour les homosexuels. En dépit d’une plus grande tolérance de la société, ils ne peuvent considérer leur interlocuteur comme un partenaire potentiel ou partageant les mêmes idées qu’eux. «Les homos ont autant de mal à éviter cette tendance que les hétéros le mariage. Ils peuvent à peine survivre sans un soutien et une protection», explique le sociologue Michael Bochow dans son livre Ich bin doch schwulund will das immer bleiben [Je suis gay et je veux toujours le rester, inédit en français], paru en 2005.

Dès lors, on comprend mieux pourquoi les gays et les lesbiennes âgés voudraient passer leurs soirées avec des gens partageant leurs conceptions. Michael Bochow souligne également la peur que ressentent ces personnes lorsqu’elles doivent être placées dans des institutions où elles craignent souvent d’être rejetées par les autres pensionnaires ou le personnel soignant si elles affichent leurs préférences sexuelles. Elles redoutent de céder à la pression sociale et de devoir renoncer à une identité homosexuelle chèrement acquise. Espérons en tout cas que dans cette pension berlinoise, le maximum de gays et de lesbiennes parviendront à échapper aux discriminations sociales, sexuelles ou liées à la maladie et vivront sous le même toit, toutes générations confondues. Cette forme de vie en collectivité réduit au moins le risque de passer une soirée dans la solitude, le dénuement et l’exclusion.

*********************
La persécution des gays et lesbiennes en Allemagne s’est fondée sur le paragraphe 175 du code pénal, instauré en 1871 en Prusse, qui criminalise les rapports homosexuels. Le régime nazi a durci les peines encourues et les personnes homosexuelles ont été arrêtées et déportées dans des camps de concentration. Le paragraphe 175 est demeuré jusqu’en 1969 en RFA sous sa forme adoptée par l’Allemagne nazie. Après 1945 en RFA, comme dans beaucoup d’autres pays, les gays et lesbiennes ont été exposés à la persécution, l’oppression et la discrimination. Près de 140 000 personnes ont été victimes de ce paragraphe, qui fut supprimé en RDA en 1988 et définitivement abrogé en 1994 sous l’Allemagne réunifiée.
*********************

Markus Bernhardt, Junge Welt, Berlin

Article Direct Matin du 18/02/2011

Les gays français à la recherche d’une première maison de retraite

Categories:  Retraite
Tags: , , ,

Les homosexuels français ont beau frapper à toutes les portes, ils sont toujours à la recherche de la première maison de retraite « gay friendly » en France, comme il en existe beaucoup aux Etats-Unis.

« La génération des personnes homosexuelles arrivant à l’âge de la retraite est la première qui a pu vivre, durant sa vie active, son homosexualité de façon ouverte et elle n’entend pas changer d’attitude en arrêtant de travailler« , argumente Philippe Coupé, président de l’association l’Autre cercle Ile-de-France.

Dans dix ans, la France comptera 20 millions de retraités, parmi lesquels 8 à 9% d’homosexuels, soit entre 1,5 à 2 millions de personnes, selon des estimations de l’Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans (Inter-LGBT). Il existe environ 10.000 maisons de retraite dans l’Hexagone.

« Personne n’a pris en compte en France cette problématique retraite », souligne M. Coupé, notant la différence avec le secteur du tourisme qui avait par exemple réservé un espace gay et lesbien lors du Mondial du tourisme (MAP) à Paris en mars dernier.

Suite de l’article

Les jeunes Français moins confiants dans le régime par répartition, font davantage appel aux produits d’épargne

Categories:  Conjoncture, Retraite
Tags: , ,

Les jeunes Français, moins confiants dans le régime par répartition que leurs aînés, font davantage appel aux produits d’épargne pour garantir leurs revenus.

En matière de retraite, les générations se suivent mais ne se ressemblent pas… et les jeunes générations comptent davantage sur elles-mêmes que sur le régime par répartition pour assurer les revenus de leurs vieux jours. Selon le baromètre publié ce mercredi par l’assureur Axa – et réalisé au mois de mars 2010, soit avant la réforme des retraites – 70% des 25-34 ans et 71% des quadras se disent préoccupés par la dégradation du système de retraite, contre seulement 57% des actifs seniors et 42% des retraités. L’étude révèle aussi que 92% des jeunes perçoivent la retraite comme «un moment de vie qu’ils doivent préparer financièrement». La moitié d’entre-eux pensent même qu’ils ne profiteront de leur retraite qu’en continuant à travailler pendant cette période, qui marque pour eux le début des problèmes financiers. Cette vision pessimiste est cette fois-ci largement partagée par les seniors actifs (âgés de plus de 50 ans)- qui sont 64% à penser que la retraite est une étape difficile, ainsi que par les retraités qui pensent à 64% que leurs revenus sont désormais insuffisants.

Pour rappel, définition du Système de retraite pas répartition :

Dans un système de retraite par répartition simple, les cotisations basées sur les revenus professionnels de travailleurs en activité servent au paiement des pensions des retraités au même moment.

Autrement dit, le régimes de retraite obligatoires redistribue immédiatement, auprès des retraités, des cotisations versées par les personnes et les entreprises en activité, sur le fondement de la solidarité entre les générations. Tout au long de leur activité, les salariés de la fonction publique et du secteur privé, ainsi que les travailleurs non salariés cotisent auprès de caisses de retraite de base et complémentaires, qui leurs assurent des prestations vieillesse, dites pensions de retraite, jusqu’au décès.

impact du chomage sur sa retraite

Categories:  chomage, Retraite
Tags: , , ,

Les périodes de chômage pendant lesquelles vous êtes indemnisé sont retenues pour calculer vos droits à retraite, aussi bien dans le régime de base que dans les régimes complémentaires Arrco et Agirc.

Dans le régime de base, ces périodes sont prises en compte pour calculer votre durée d’assurance. Mais seulement si vous en avez besoin pour valider quatre trimestres au titre d’une année civile. En revanche, le montant de vos allocations chômage n’entre pas dans le calcul du salaire annuel moyen (la moyenne de vos « 25 meilleures années ») qui sert de base de calcul de votre future pension.

Article complet

Continuer à travailler à la retraite : les retraités actifs

Categories:  Retraite
Tags: , ,

La France compte de plus en plus de retraités actifs.

En 2008, 207 000 retraités du régime général percevaient un salaire, contre 120 000 en 2005, selon les chiffres avancés par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav).

Ces nouveaux retraités sont en majorité des hommes, 59% contre 41% de femmes.
Autre caractéristique, près de 80% d’entre eux sont âgés entre 60 ans et 69 ans.
Les moins de 60 ans représentent 6% alors que la part des plus de 70 ans grimpe à 18%.
La vieillesse ne serait donc plus un frein au travail…

Article complet