Israël : en pleine révolution sociale

Categories:  Crise

Un «été israélien»?

Israël serait-il en pleine révolution sociale?

Selon une étude du quotidien Globes, les Israéliens dépensent chaque mois deux à trois fois plus que les habitants des pays développés, alors que les revenus sont plus bas.

Le salaire mensuel moyen est d’environ 5560 shekels (1111 euros), selon des chiffres de l’OCDE, et le salaire minimum vient d’être réévalué à 4100 shekel (820 euros).

Voici quelques chiffres qui laissent deviner le malaise social. Les télécommunications, les transports, ou encore l’essence sont beaucoup plus chers en Israël que dans d’autres pays. Même des chaînes comme l’Américain Gap ou le Suédois H&M vendent 15 à 30% plus chers en Israël qu’ailleurs, d’après un article publié dans le quotidien Le Jérusalem Post. Ces dernières années, tout a augmenté: le pain de 10%, l’essence de 13%, l’eau de 134%, les logements, les transports et les impôts indirects tandis que les salaires stagnent. En un an, les prix des logements ont bondi de 32% à Tel-Aviv et de 17% à Jérusalem. A tel point qu’il est difficile pour les étudiants de se loger et quasi-impossible pour les jeunes couples d’acheter un bien immobilier. Résultat: une fois toutes les factures payées à la fin du mois, il ne reste pratiquement plus rien aux ménages pour vivre…

Un «été israélien»?

Tags: , ,

Comments are closed.