L’informatique se remet à créer des emplois

Categories:  Emploi
Tags: , , , ,

Bonne nouvelle pour les jeunes diplômés: les entreprises du secteur devraient recruter 40.000 personnes en 2011.

Les plans d’embauche ressortent des cartons. Capgemini, n° 1 européen des SSII, qui vient de lancer une immense campagne de publicité européenne sur sa marque, veut recruter 3000 personnes cette année en France. Même stratégie chez Open, 10e SSII dans l’Hexagone, qui prévoit l’arrivée de 700 nouveaux collaborateurs sur 2011. Quant à Osiatis, elle table sur 500 embauches l’année prochaine, essentiellement des ingénieurs.

Les offres d’emploi collectées par l’Apec dans l’informatique sont en hausse de 51% sur douze mois (à fin octobre) et représentent un tiers du total des postes proposés aux cadres. En légère reprise d’activité (+1%), le secteur de l’informatique prévoit 35.000 recrutements cette année et augmente à nouveau ses effectifs avec 3000 à 5000 créations nettes d’emploi, selon une étude de Syntec numérique, l’organisation professionnelle fédérant SSII, éditeurs de logiciels et conseils en technologie. «Si les prévisions de croissance de notre activité en 2011 se confirment, soit plus 3%, nos entreprises vont continuer à recruter massivement, se félicite Philippe Tavernier, président de la commission «Social» au syndicat. On peut imaginer l’an prochain environ 40 000 recrutements au global dont 8000 créations nettes.»

Ces jobs supplémentaires concerneront aussi bien les grands groupes que les PME, et ce dans tous les pans de l’activité, notamment les SSII qui avaient sensiblement réduit la voilure en 2009.

Article complet sur LE FIGARO

APEC : changement des règles de calcul de la cotisation mensuelle au 01/01/2011

Categories:  Le saviez vous ?
Tags: , ,

Les règles de calcul de la cotisation mensuelle à l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), versée par les salariés inscrits au régime de prévoyance et de retraite des cadres (régime Agirc) et leurs employeurs, sont modifiées à partir du 1er janvier 2011.

La part forfaitaire disparaît en 2011. La contribution Apec est calculée à hauteur de 0,06 % sur la totalité du salaire, dans la limite du plafond de la tranche B.

La répartition du taux de 0,06 % est maintenue à raison de 0,036 % à la charge de l’employeur et de 0,024 % à la charge du cadre. Source : lettre-circulaire Agirc

Plus d’un cadre sur deux a été augmenté en 2008

Categories:  Crise, Salaires
Tags: , , , ,

L’Apec évoque, principalement, des augmentations individuelles. Le salaire moyen demeure de 51.000 euros.

Plus d’un cadre sur deux en exercice a bénéficié d’une augmentation salariale en 2008, selon une enquête de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), publiée mercredi 28 octobre. De 2007 à 2008, la part des cadres restés dans la même entreprise qui déclarent avoir été augmentés est passée de 46% à 51%, selon cette étude réalisée auprès de plus de 12.000 cadres.
Parmi ceux-ci, huit sur dix ont bénéficié d’une augmentation individuelle et quatre sur dix ont été augmentés à la suite d’une mesure collective. Un cadre sur quatre a bénéficié d’une hausse individuelle et d’une augmentation collective.
Les cadres jeunes sont bien plus nombreux que la moyenne à avoir été augmentés l’an dernier. La proportion est de 67% pour les moins de 30 ans, mais de 38% seulement parmi les 50 ans et plus. Au-delà de cet âge, la proportion des augmentations individuelles diminue au profit des augmentations collectives.
Plus l’entreprise est grande, plus la part des cadres augmentés s’accroît: 32% des cadres d’entreprises de moins de 20 salariés ont eu une augmentation, contre 61% dans les entreprises de 5.000 salariés et plus.

la suite ici

(Source : challenges.fr)

Salaires à l’embauche

Categories:  Salaires
Tags: , , , , , , , ,

Selon une récente étude de l’Apec, le salaire à l’embauche est dans la majorité des cas conforme à ce qui avait été envisagé dans l’offre d’emploi. Mais la conjoncture, la fonction, l’expérience ou la situation professionnelle du candidat peuvent conduire l’entreprise à des ajustements.

Le salaire moyen à l’embauche des cadres recrutés via une offre d’emploi est de 36 K€ et le salaire médian est de 33K€. Plus du quart des rémunérations est composé d’un fixe et de commissions. Les fonctions commerciales sont les plus concernées par le système de commissions.
Le niveau d’expérience est de loin le critère le plus discriminant. Le salaire à l’embauche médian est de 29 K€ pour les jeunes diplômés de moins d’un an d’expérience. Il atteint 40 K€ pour les cadres de plus de dix ans d’expérience (ou le salaire moyen à l’embauche est de 30K€ pour les jeunes diplômés de moins de un an d’expérience. Il atteint 44K€ pour les cadres de plus de dix ans d’expérience).
75% des salaires à l’embauche sont compris dans la fourchette de salaires envisagée avec l’offre d’emploi, mais 10% sont inférieurs et 15% supérieurs.
La situation professionnelle de la personne recrutée influe aussi sur le salaire à l’embauche. Le fait d’être demandeur d’emploi augmente la probabilité que le salaire soit dans le bas de la fourchette.
Source : Apec