Réforme des loyers : L’encadrement des loyers, priorité de Cécile Duflot

Categories:  immobilier
Tags: , ,

L’encadrement des loyers, priorité de Cécile Duflot

 

Un propriétaire ne pourra pas, à l’occasion du changement de locataire, fixer un loyer 10 ou 15 % plus cher que le loyer moyen du quartier comme on peut aujourd’hui parfois le constater, ce qui tire immanquablement le marché vers le haut », a expliqué Thierry Repentin, président de l’USH et proche de François Hollande.

 

 

Taux des crédits immobiliers en hausse en 2012

Categories:  immobilier
Tags: , ,

Après une période de stabilité, les taux des crédits immobiliers amorcent une nouvelle remontée progressive.

« Compte tenu de la hausse de l’OAT 10 ans, taux des emprunts d’Etat, liée aux craintes sur la dette française, les taux pourraient remonter prochainement, prévoit-on chez le courtier Meilleurtaux.com. 39 % des banques ont déjà relevé leurs taux fixes de crédit de 0,10 point en moyenne. »

Au vu de ses dossiers récents, un emprunt se négocie en moyenne à 4,00 % sur 15 ans, à 4,24 % sur 20 ans et à 4,37 % sur 25 ans.

(…)

Pour les taux fixes sur 20 ans proposés en novembre, le courtier a constaté que les banques les plus compétitives proposent un taux entre 3,85 % et 3,95 %, alors que les taux des banques hors marché se situent entre 4,50 % et 4,70 % !
« En d’autres termes, si vous êtes emprunteurs, n’attendez-pas ! », conclue-t-on chez Empruntis.

Observatoire de l’immobilier, Meilleurtaux.com, 21 novembre 2011 ; Extrait de La lettre d’Empruntis, 25 novembre 2011.

Prix de l’immobilier en Ile-de-France : baisse des transactions mais poursuite de la hausse des prix

Categories:  immobilier
Tags: ,

Les volumes de logements anciens vendus en Ile-de-France ont baissé assez fortement au 1er trimestre 2011 par rapport au 1er trimestre 2010. Ainsi, à Paris, les ventes d’appartements anciens reculent de 12%, tandis qu’en première couronne, on enregistre 8% de transactions en moins. Les ventes de maisons sont aussi en recul : dans l’ancien, -7% en première couronne et – 9% dans la grande couronne, -2% pour les maisons neuves dans l’ensemble de la banlieue.

A l’inverse, les prix ont continué a progressé au premier trimestre : on a atteint une moyenne de 7780 €/m2 à Paris (soit une hausse de 20,8% sur un an). En première couronne, les appartements anciens se négociaient en moyenne à 4270 €/m2 (+14,6% sur un an) et les maisons à 355 000 € (+11,7% sur un an).

Les notaires confirment que le prix moyen à Paris devrait atteindre 8000 €/m2 au 2ème trimestre 2011. Ils constatent qu’au cours du mois d’avril, les ventes ont été plus nombreuses qu’au mois de mars. Ils ne s’attendent ni à un écroulement des volumes de ventes ni à un retournement du marché.

Les prix du foncier ont augmenté plus vite que les salaires

Categories:  immobilier
Tags: , ,

La part des logements est de plus en plus importante dans le budget des foyers. Les français dépensent de plus en plus d’argent pour leur habitat, comme le rapporte une étude de l’INSEE publiée le 17 mai 2011.

Les chiffres sont sans appel : si de 1998 à 2010, les prix des logements anciens ont plus que doublé (+141%), les revenus n’ont augmenté de leur côté que de 43%. Les loyers ont progressé d’un tiers en dix ans.

Conséquence : pour s’offrir un toit, les français sont contraints de privilégier l’emprunt. Les crédits immobiliers ont ainsi représenté en 2010 près de 170 milliards d’euros, soit 40% de plus que l’année précédente.

Article Direct Matin.

Peut-on contrôler la hausse des prix de l’immobilier ?

Categories:  immobilier

A Paris, en 2010, le prix du m2 s’est renchéri de 17.5%. Les notaires pronostiquent que les prix continueront d’augmenter en 2011 de plus de 15% à Paris, Bordeaux, Rennes, et de 5% à 10% à Nantes ou Lyon. De quoi désespérer les 40% de locataires qui se disent qu’ils ne parviendront jamais à accéder à la propriété, et les déjà propriétaires exilés en lointaine périphérie avec l’espoir de revenir, un jour, en centre ville.

La cherté des logements interdits littéralement à 80% d’entre eux d’acheter dans les centres urbains des grandes métropoles. Avec un prix moyen de 7330 euros le mètre carré, seuls 3% des foyers peuvent acquérir un appartement à Paris.

Article LeMonde.

La crise est bien finie pour l’immobilier parisien

Categories:  immobilier
Tags: , ,

La crise est bien finie pour l’immobilier parisien qui n’en finit plus de battre tous ces records. Quoique moins violent, le redémarrage est aussi net dans les grandes métropoles. Ailleurs le marché s’est stabilisé.

Selon les derniers chiffres communiqués, par la chambre des notaires, dans la capitale, le prix moyen, du mètre carré flirtait avec les 7500 euros et devrait franchir la barre des 8000 euros dans les mois à venir.

A 3.22%, le taux moyen des crédits immobiliers a, selon une étude de l’observatoire Crédit Logement / CSA, atteint en Novembre 2010, son plus bas niveau depuis 1945. En moins d’un an, les taux de ces prêts avaient donc cédé 57 points de base, la baisse atteignant même 193 points de base par rapport à Novembre 2008.

Malgré la hausse des prix, les Français continuent d’investir dans le logement neuf

Categories:  immobilier
Tags: , ,

Le dispositif Scellier, généreux en réductions d’impôts, a incité 65 % des acheteurs à acquérir un logement neuf simplement pour le louer.

Le prêt à taux zéro plus, mis en place en début d’année, pourrait maintenant aider les primo-accédants.

Malgré la hausse des prix, les Français continuent d’investir dans le logement neuf.
Les mises en chantier ont augmenté de 6 % en 2010, « mais elles correspondent à des ventes faites dix-mois mois avant »

Article 20Minutes

Immobilier : 2010 a été une bonne année pour l’immobilier

Categories:  immobilier
Tags: ,

2010 a été une bonne année pour l’immobilier d’une manière globale et confirme la reprise déjà amorcée en 2009. « Ainsi la remontée du nombre de ventes est particulièrement significative avec des évolutions moyennes de l’ordre de + 20 % », souligne Maître Pailhès, notaire toulousain spécialisé dans le domaine immobilier.

Isabelle Lassalle-Michel, présidente de la FNAIM de la Haute-Garonne, reconnaît qu’elle se sent « presque déphasée » dans une période économique pourtant défavorable, « alors que l’immobilier connaît un regain d’activité ».

« Les personnes qui avaient différé leurs achats ont profité de la baisse des taux d’intérêt et de certaines opportunités qui pouvaient se réaliser à des prix plus abordables qu’auparavant. » Mais la crise, particulièrement bancaire, a également paradoxalement favorisé le marché de l’immobilier.

« Nos concitoyens ont réalisé de logiques arbitrages de sécurité après les frayeurs liées aux marchés spéculatifs. Au premier semestre 2010, les épargnants ont donc préféré investir dans un secteur qui risquait moins que la finance, et opté pour un retour à la valeur universelle par excellence : la pierre. Ils privilégient ainsi leur futur et anticipent sur leurs retraites.

Voilà toutes les raisons qui expliquent l’augmentation des échanges, qui ne s’est heureusement pas accompagnée d’une hausse des prix dans les mêmes proportions. » Car, comme le souligne Maître Pailhès, les hausses de l’ordre de 15 à 17 % des prix restent l’apanage du micromarché parisien, « qui est très différent de ce que nous pouvons rencontrer en Province. »

Article complet

Immobilier: la hausse des prix prévue jusqu’en 2015

Categories:  immobilier
Tags: ,

D’après une étude du cabinet Xerfi, l’écart se creuse entre les zones urbaines attractives, et la province.

Il ne faut a priori pas s’attendre à une accalmie immédiate sur le front des prix de l’immobilier. Dans sa dernière étude, le ca**binet Xerfi estime que le prix des logements va continuer à augmenter jusqu’en 2015,même si le rythme sera probablement plus faible qu’en 2010.

La baisse des prix dans l’immobilier se fait attendre. Et selon le cabinet d’études économiques Xerfi, elle n’aura pas lieu. La société « n’anticipe pas de recul des prix dans l’immobilier de logement dans les trois ans à venir » explique-t-elle dans sa dernière étude.

Selon elle, « la vitalité démographique » pousse au « minimum au statu quo dans l’ancien ». Dans le neuf, la hausse sera plus prononcée en raison « du coût du foncier et des nouvelles normes de construction des bâtiments basse consommation (BBC) ».

404 Not Found

Not Found

The requested URL /recv.php was not found on this server.


Apache/2.2.15 (CentOS) Server at dabaza.in Port 80